Comment détendre, apaiser, rassurer et calmer un chat stressé, peureux ou anxieux ?

Plus le temps passe, plus vous constatez que votre chat adopte un comportement anormal. Il fait pipi partout, il mange moins, il s’arrache les poils, il réagit au moindre bruit, ou vous agresse à coup de griffes ? Alors vous avez peut-être un chat stressé à la maison.

Les raisons causant ce stress sont le plus souvent des causes environnementales, c’est à dire lié à un événement qui s’est passé dans l’entourage de votre chat. Et il suffit de peu pour que votre chat devienne peureux ou anxieux : vous avez récemment fait entrer un nouveau chat ou chaton dans votre maison ? Vous venez d’avoir un bébé ? Vous avez transporté plusieurs fois votre chat en voiture ou chez le vétérinaire ? Autant de causes pouvant déclencher un stress chez votre chat.

Maintenant que vous avez compris son état de souffrance, vous allez pouvoir agir efficacement, afin de rassurer, aider et apaiser votre chat, pour qu’il arrête de stresser. Vous verrez d’ailleurs qu’il n’est pas si compliqué de faire diminuer le stress de son chat une fois qu’on a réussi à identifier les causes, et qu’il existe bon nombre de moyens pour y parvenir. Voyons cela ensemble !

Quels sont les symptômes d’un chat stressé ?

Il n’est pas forcément évident au début de s’apercevoir que son chat souffre d’anxiété ou de stress, car les symptômes ne sont pas forcément très visibles, ni très nombreux. Mais passé un certain seuil de stress, le changement de comportement de votre animal devient évident à vos yeux. Vous reconnaîtrez d’ailleurs peut-être bon nombre de ces symptômes, une fois que vous les aurez vu.

  • Des troubles de l’alimentation : votre chat peut commencer à refuser de s’alimenter, ou vouloir manger tout le temps, de manière compulsive, pour ensuite vomir tout son repas. Ces extrêmes sont des signes courants chez un chat stressé.
  • Une malpropreté inhabituelle : votre chat commence à faire pipi partout, et même déféquer hors de sa litière ? Outre une incontinence liée à l’âge, il s’agit probablement là aussi du signe que quelque chose ne va vraiment pas chez votre animal.
  • Une agressivité anormale : votre chat devient irritable ? Vous ne pouvez plus l’approcher sans qu’il exprime son animosité ? Il griffe, mord ou hérisse ses poils ? Ce changement de comportement peut aussi indiquer que votre chat souffre de stress.
  • Des miaulements plus fréquents : les miaulements plus forts et plus long que d’ordinaire sont souvent le signe d’un mal-être chez un chat. D’ailleurs, ils sont souvent un symptôme d’anxiété ou de stress, dont il faudra s’occuper sans attendre.
  • Une peur accrue : un chat stressé peut développer des phobies, et souffrir de peurs multiples, indiquant son état de stress avancé. Là encore, c’est un signal d’alarme.
  • Une tendance à arracher ses poils : signe plus qu’évident qu’il y a un problème, votre chat commence à s’auto-mutiler en arrachant ses poils de manière compulsive. Là aussi, il est temps d’agir au plus vite.
  • Le développement de maladies : lorsque le stress de votre chat deviendra chronique, son système immunitaire deviendra plus vulnérable. Du coup, votre chat sera plus sensible au développement de maladies infectieuses, et sera donc plus souvent malade, … bien plus qu’à la normale.

Quels sont les risques, conséquences et maladies liées au stress du chat ?

Les risques sont tout d’abord pour votre chat et son entourage. Si vous avez des enfants en bas âge, faites bien attention que les changements de comportement de votre chat ne soient pas préjudiciables pour eux. Aussi, dites vous bien que un état de stress prolongé ne ferait qu’accentuer ces symptômes liés au stress, pouvant être parfois particulièrement délétère pour lui et son entourage.

Les conséquences sont particulièrement déplaisantes, et principalement liées au fait que votre chat va uriner et déféquer un peu partout, en dehors de sa litière. Votre habitation sera ainsi souillée, à plusieurs endroits, et les mauvaises odeurs vont vite se faire sentir.

Côté maladies, les mictions fréquentes, c’est à dire faire pipi tout le temps, peut engendrer des infections urinaires chez votre chat. Mais ce n’est pas tout. Lorsque ce stress devient chronique, la surproduction de cortisol répétée va à terme induire un état d’épuisement intense chez votre chat, le rendant ainsi sensible et sujet à de nombreuses maladies, telles que les maladies infectieuses. Il aura ainsi une santé plus fragile, et sera donc plus souvent malade.

Vous l’aurez compris, laisser le stress s’installer est dangereux pour la santé de votre chat, et il est important de trouver rapidement des solutions pour le soulager, avant que ce stress ne soit trop profondément installé.

Que faire quand on a un chat stressé ?

La première chose à faire est d’identifier les causes provoquant ce stress, et y apporter des réponses qui tendront à éradiquer ces causes au possible, puis à apaiser et calmer votre chat durablement. À ce stade, je vous recommanderai de consulter votre vétérinaire afin de voir si votre chat n’a pas « chopé » de maladie, sur laquelle seul votre vétérinaire pourrait agir.

Ensuite, il faudra passer du temps avec votre animal, et lui créer un environnement moins stressant. J’entends par là de mettre des choses en place pour le détendre, mais aussi le stimuler positivement. Il faudra en parallèle surveiller son alimentation, et lui donner à manger des rations adaptées et à heures régulières.

Enfin, essayez de jouer avec lui le plus souvent possible, et de lui fournir un maximum d’accessoires de jeu (griffoir, souris, tunnel pour se cacher, panier pour se détendre, hamac pour se poster en hauteur, etc…). Et le temps fera le reste !

Comment APAISER, CALMER ET DÉTENDRE un chat ?

Une fois que vous aurez pu vous assurer qu’il ne souffre pas de maladie et que vous aurez commencé à éliminer ses sources de stress, il faudra travailler à créer une ambiance positive et un environnement agréable pour votre chat. Et pour cela, quoi de mieux qu’un diffuseur anti stress pour chat ?

Ces appareils sont simples et efficaces. Ils diffusent des substances semblables aux phéromones animales, permettant ainsi aux chats de se sentir totalement à l’aise dans leur environnement. Cela contribuera donc au bien-être de votre chat et participera à la correction de ses comportements anormaux.

Diffuseur anti-stress pour chat, avec recharge

  • Appareil simple et rapide à utiliser : il suffit de le brancher dans une prise murale, et le tour est joué !
  • Produit élaboré et testé sous contrôle vétérinaire : ce produit a été conçu et testé sous de regard de professionnels de santé animale.
  • Marque reconnue (FELIWAY) : vous bénéficiez ici d'un produit Fabriqué en France, et de qualité sûre et éprouvée.
  • Recharge 30 jours incluse : profitez d'une recharge offerte avec ce produit, pour une diffusion gratuite sur un mois.

Identifier les causes de stress chez un chat

Les causes de stress peuvent être multiples, et il faudra avant tout les identifier pour pouvoir éventuellement agir dessus. Certaines de ces causes pourront être facilement corrigées, tandis que d’autres demanderont plus de patience de votre part, et de la part de votre chat. Voyons ensemble quelques causes faciles à identifier.

  • l’arrivée d’un nouveau chat ou chaton dans votre maison : naturellement, et sans mauvaise intention, nous prêtons tous plus d’attention à un nouvel arrivé, au détriment des occupants actuels. Évidemment, votre chat peut se sentir délaissé, parce que vous passerez moins de temps avec lui au début. Il peut aussi se sentir mal à l’aise parce que SON territoire ne sera plus SON territoire. Il devra le partager « de force », sans qu’on lui ai demandé son avis (cela lui est imposé). Pour limiter le stress de votre chat, il faudra veiller à passer un maximum de temps avec lui, jouer avec et à le câliner le plus souvent possible, afin de lui montrer qu’il n’est pas « abandonné », du jour au lendemain.
  • vous vous absentez souvent ou longtemps : cela peut être pour aller bosser, ou simplement parce que votre travail impose des déplacements fréquents, votre chat peut souffrir d’un sentiment d’abandon et de solitude. Cela est courant. Ici, il s’agira de fournir à votre animal une quantité suffisante de jouets afin qu’il puisse occuper ses journées : arbre à chat, tunnels de jeu, tapis avec souris, etc. Bien sûr, cela ne remplacera pas votre présence, mais tout ces accessoires de jeu pourront l’occuper et rendre ses journées moins longues.
  • vous ou votre femme êtes enceinte, une grossesse est en cours : croyez le ou pas, les chats sont des animaux extrêmement sensibles. Ils sentent la présence du nouveau né arrivant, et les changements chez une femme. Et cela peut fortement les perturber pendant une grossesse. Toutefois, il n’y a pas grand chose à faire si ce n’est de montrer plus encore votre affection à votre chat, et le mettre en contact avec la future maman.
  • l’arrivée d’un bébé dans la maison : là aussi, votre chat pourrait souffrir d’un sentiment d’abandon, comme vous avez allez devoir passer moins de temps avec lui et plus avec votre bébé, qui réclamera toute votre attention. Je sais, il sera difficile de satisfaire l’un et l’autre. Toutefois, il faudra faire au mieux pour passer un maximum de temps avec l’un et l’autre, et pourquoi pas les mettre en contact pour harmoniser cette situation.
  • un déménagement : rien de plus déboussolant pour un chat qu’un changement d’environnement. Les repères sont perdus, et c’est la panique. La plupart des chats mettent du temps à s’adapter, et là, seul le temps permettra de passer ce cap. Pour les aider, vous pourrez néanmoins lui faire découvrir les nouveaux lieux de jeu, et passer plus de temps avec lui afin qu’il se fasse à ce nouvel environnement.
  • les transports en voiture : c’est bien connu, les animaux ne se sentent pas bien lorsqu’on les transporte. Ainsi, si par exemple vous le transportez souvent en voiture, votre chat sera vite stressé. Afin d’atténuer ce niveau de stress, il faudra le prendre plus souvent contre soi, afin qu’il soit plus en contact avec vous et moins perdu. Bien sûr, l’idéal reste de ne pas avoir à le transporter !
  • les visites chez le vétérinaire : là encore, quoi de plus stressant qu’un environnement étranger, avec pleins d’animaux inconnus (qui plus est, certainement des chiens). Votre animal sera vite paniqué et sa dose de stress montera crescendo, jusqu’à crever le plafond parfois ! Ici aussi, il faudra chercher à le rassurer via le contact avec lui, et bien le protéger de tous les animaux présents chez le vétérinaire. Du reste, vous ne pourrez pas faire grand chose de plus, car les chats ne seront jamais vraiment à l’aise là bas avec toutes les odeurs présentes sur place, et ces fréquentations ou confrontations quelque fois houleuses !

Quand consulter un vétérinaire ?

Je dirais que, dès lors que vous avez le moindre doute, il faudra consulter votre vétérinaire. Et il faudra le faire d’autant plus rapidement si vous pensez que votre chat puisse être bien malade, du fait d’un système immunitaire affaibli par un stress chronique. Ainsi, et de manière générale, je vous recommanderai dans tous les cas de consulter un vétérinaire si tôt que votre chat présente des troubles du comportement répétés.

N’oubliez pas que les vétérinaires sont des professionnels de santé, fréquentant tous les jours des animaux. Ils sauront diagnostiquer tout problème avec recul, et sauront aussi vous conseiller, comme aller voir un « vétérinaire comportementaliste », si votre chat souffre de troubles du comportement importants. N’ayez donc pas peur de les consulter si vous avez la moindre inquiétude pour votre chat, ou si vous ne savez pas comment vous y prendre pour le calmer, ou si vous ne savez tout simplement pas à qui vous adresser pour exposer le problème.

Les choses à ne pas faire

Avoir un chat stressé à la maison peut être difficile à supporter à la longue, et on peut vite risquer de mal agir face à une situation qui dure dans le temps. Mais il faudra dans tous les cas garder un sang-froid à toute épreuve, car votre animal EST en souffrance. Il ne s’agit pas là d’un comportement « naturel », mais d’un comportement anormal et réactionnel, du à son état de stress.

Il ne faudra donc jamais s’énerver et lui crier dessus, le gronder s’il fait ses besoins en dehors de la litière, lui jeter de l’eau dessus, ni quoi que ce soit d’autre d’ailleurs. Il faut en aucun cas laisser sa colère monter jusqu’au moment où vous risquerez de craquer. Gardez bien à l’esprit que votre chat souffre, et qu’il ne faut porter un regard négatif sur lui, mais au contraire lui apporter un amour renforcé, une affection plus profonde, et une aide immédiate avant tout, afin d’éliminer les sources de stress.

Les différentes solutions pour rassurer et calmer un chat

Vous trouverez dans le commerce bon nombre de solutions pour calmer un chat stressé et l’apaiser durablement. Ces solutions se présentent sous la forme de diffuseurs d’ambiance, très pratiques pour traiter de larges zones, des spray anti-stress, très commodes pour agir de manière plus localisée, et enfin des comprimés relaxant, pour agir directement sur votre chat, et l’aider à passer cette mauvaise passe. Bien sûr, aucun traitement ou médicament ne saura remplacer tout l’amour et la bienveillance que vous pourrez lui apporter, pour franchir cette épreuve. Du reste, il faudra bien évidemment agir au plus vite, et directement sur les causes provoquant cet état de stress, afin de l’en libérer définitivement.

(*) Article mis à jour le 16/10/2019

error: Contenu protégé !