Baignade chien : attention aux cyanobactéries !

Qui n’aime pas emmener son chien se baigner, dans une rivière ou un petit point d’eau tranquille ? Cependant, connaissez-vous les cyanobactéries ? Avez-vous déjà entendu parlé de ces êtres vivants proliférant en eau stagnante ? Savez-vous les danger qu’elles représentent pour votre animal, ou vous-même d’ailleurs ?

Cyanobactéries : qu’est-ce que c’est ?

Cyanobactérie Efflorescence bleu et vertLes cyanobactéries sont des amas de bactéries présents dans les eaux stagnantes. Semblables à des algues, elles sont souvent été nommées (à tord) « algues bleues » ou « algues bleu-vert ». Leur forme est filamenteuse et leur consistance gluante. Malgré leurs apparences, les cyanobactéries ne sont donc pas des algues mais bien des bactéries coloniales, et leurs toxines peuvent être mortelles.

On retrouvent les cyanobactéries dans tous les milieux même les plus extrêmes, en suspension dans l’eau comme en surface, fixées aux végétaux, pierres, cailloux, roches, etc… Elles se multiplient dans les eaux stagnantes et relativement chaudes (plus de 15°C). Elles participent toutefois à l’auto-épuration des cours d’eau, en synthétisant bon nombre de molécules chimiques, utiles ou néfastes.

Cyanobactéries : quel danger pour votre chien ?

Chien baignade eau ruisseau, danger cyanobactériesLe danger des cyanobactéries est lié aux toxines qu’elles sécrètent. Ces toxines, appelées cyanotoxines, peuvent intoxiquer votre animal s’il boit de l’eau contaminée ou s’il met à la gueule un bâton ou tout autre chose, qui a été en contact avec ces toxines. Vous devez donc redoubler de vigilance en emmenant votre compagnon à quatre pattes se baigner dans une rivière ou tout autre plan d’eau.

Les cyanotoxines affectent principalement la peau, le foie et le système nerveux. Même en petite quantité, l’ingestion de ces toxines va se bioaccumuler, jusqu’à conduire à la mort bon nombre d’animaux, voire d’un homme. Pour ne rien arranger, les toxines ou plutôt leurs mécanismes d’action ne sont pas encore tous connus.

Les signes d’intoxication aux cyanotoxines sont les suivants :

  • léthargie (fonctions vitales ralenties)
  • troubles
  • nausées, vomissements

A noter que les enfants ont plus de risques que les adultes victimes de ces toxines, car absorbant proportionnellement plus que les adultes. Aussi, certains coquillages ou poissons peuvent concentrer ces toxines et être sources d’intoxications alimentaires, éventuellement mortelles. Redoublez d’attention !

Que faire si votre chien a ingéré des choses toxiques ?

Le réflexe à avoir est d’appeler en priorité votre vétérinaire, sans attendre de voir si des symptômes apparaissent ou pas. Décrivez lui calmement ce que votre animal a fait, combien de temps avant, qu’a-t-il ingéré et en quelle quantité. Il aura peut-être besoin de connaître le poids de votre animal afin de juger du taux de toxicité.

Remède poison, flacon

Encore une fois, si votre animal a bu une eau contaminée, n’attendez pas ! Contactez immédiatement votre vétérinaire afin qu’il fasse le nécessaire, au possible. Les cyanobactéries ne sont au passage pas les seuls éléments toxiques qu’on retrouve dans les eaux stagnantes, faites donc grandement attention.

Nota : en cas de doute sur les risques encourus, n’hésitez pas à prendre contact avec votre centre animal antipoison au plus vite. Ce centre, animé par des chercheurs, enseignants, vétérinaires et étudiants vétérinaires, répond gratuitement 24h/24 et 365 jours/365 à toutes les questions relatives aux risques des substances sur les animaux. Vous pouvez notamment les joindre par téléphone au : +33 (0)2 40 68 77 40.

Cet article vous a plus ? Partagez le !